René Vincelette

candidat libéral dans


Saint-Hyacinthe-Bagot

René Vincelette

candidat libéral dans


Saint-Hyacinthe-Bagot

Menu

Visionnez nos nouvelles publicités.

Partagez-les, et aidez-nous à diffuser notre campagne publicitaire sur notre Plan pour #redonner

auprès des Canadiens d’un océan à l’autre.

Dismiss

Faites partie du changement dans Saint-Hyacinthe–Bagot

Vous êtes la priorité de l’équipe et du plan que nous bâtissons. Consultez notre site pour en apprendre plus au sujet de René, du Parti libéral du Canada, et de Justin Trudeau.

Titulaire d’un baccalauréat en relations industrielles de l’Université Laval, René Vincelette oeuvre depuis plus de 30 ans dans le domaine de la gestion des ressources humaines. Depuis 2001, il occupe les fonctions de vice-président des ressources humaines chez Groupe Lacasse, un chef de file nord-américain dans la conception, la fabrication et le service de meubles de haute qualité pour les environnements d’affaires et institutionnels.

René est un homme engagé au sein de sa communauté. En plus d’agir à titre de mentor pour les entrepreneurs de la région, il est actuellement président du conseil d’administration du Cégep de St-Hyacinthe. Il est également membre du conseil d’administration du CLD Les Maskoutains, du Conseil régional des partenaires du marché du travail d’Emploi-Québec et du Forum 2020. Ancien président de la Chambre de commerce et d’industrie Les Maskoutains, il siège encore aujourd’hui aux comités de travail « Vision stratégique » et « Train de banlieue » de celle-ci.

Sur la scène politique, René s’est fait connaître en alors qu’il était candidat du Parti conservateur du Canada (PCC) aux élections générales de 2008. Déçu des politiques et des nouvelles orientations du PCC, René a choisi de faire partie de l’équipe du Parti libéral du Canada. Il croit que ses valeurs progressistes sur une panoplie d’enjeux, notamment sur la protection du droit des femmes en matière de procréation et sur la cause des femmes autochtones disparues ou assassinées, y sont mieux représentées. C’est donc sous cette bannière qu’il entend défendre avec acharnement les intérêts des citoyens(nes) de Saint-Hyacinthe–Bagot sur la Colline parlementaire.